La philosophie peut-elle se prétendre rigoureuse ?

Instrument irremplaçable pour la définition d’une démarche de réflexion autonome, la philosophie libère l’homme de l’ignorance et des faux savoirs par la mise en place d’une technique d’investigation méthodique et rigoureuse. On peut exiger d’une démonstration philosophique qu’elle soit rigoureuse et cette rigueur se repère notamment dans la façon dont sont énoncés les principes et les définitions initiales qui permettent d’établir la vérité d’une proposition.

La philosophie justifie toujours ce qu’elle énonce

Un texte philosophique, c'est-à-dire un texte qui ne se contente pas d’affirmer, mais qui argumente ses affirmations, respecte trois grands principes : il n’utilise que des concepts strictement et clairement définis (afin que le lecteur sache précisément ce qu’ils désignent) ; il propose une analyse approfondie du domaine qu’il aborde ; il procède par démonstration logique en partant de ses postulats initiaux dont le lecteur a été averti.

Le discours philosophique est fondé en raison

L’affirmation philosophique se présente comme logiquement nécessaire dans la mesure où elle est intégrée dans un réseau de démonstrations qui lui confère tout son poids. Une position philosophique n’est jamais purement subjective, car elle dépend d’une démarche rigoureuse qui a mené à sa découverte. C’est cette rigueur qui lui donne sa force de persuasion.

Le raisonnement philosophique s’inspire du modèle mathématique

Le parallèle est flagrant lorsque Baruch Spinoza entreprend de rédiger son Éthique, more geometrico. Il pose ses définitions et ses postulats pour ensuite déduire rigoureusement de ces propositions ce qu’elles autorisent. La rigueur est ainsi complète puisqu’on ne peut progresser qu’en apprenant les théorèmes successivement acquis qui sont ensuite utilisés dans les démonstrations ultérieures.

Il est vrai que la philosophie ne produit pas de "connaissances" au sens où la science en produit, mais la philosophie intervient au niveau de l’usage courant de l’entendement pour faire valoir une exigence de pensée maîtrisée, de rigueur, qui conditionne l’autonomie du jugement. Dans le rapport qu’elle entretient avec les différents savoirs, la philosophie ne se contente pas de reprendre les théories explicatives, elle cherche à rendre manifestes et à définir rigoureusement les conditions et les limites de l’intervention de ces théories dans la conscience commune.

La tâche fondamentale de la philosophie consiste à dépister et dénoncer les usages illégitimes, les récupérations, les entreprises de justification masquées sous l’invocation de la "science". Et ce travail, elle ne peut le faire qu’à travers une méthodologie rigoureuse, seule capable de détruire tous les "faux semblants".

1 Philosophe, Luca Giordano , huile sur toile, 151 x 124 cm, Musée d'
Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog