Impressions de Hollande

  • bernardducret
  • Voyages

Les-tulipes.jpgNous avons quitté Montigny le mardi 12 avril, vers 7h00. Quelques difficultés pour s’approvisionner en sandwich sur les autoroutes belges, mais nous arrivons à manger et, à 14h00, nous sommes au bord des champs de tulipes : Première impression décevante car, une tulipe, c’est tout petit, même et surtout, dans des champs, mais quand on arrive à proximité du Kukenhof, on peut voir un festival de couleurs : Plus de Jacinthes et de Narcisses que de Tulipes, mais un vrai enchantement. La pluie, que nous avons eu un petit peu le matin, a laissé la place au soleil Nous tournons beaucoup en rond pour bien profiter (et prendre plein de photos) avant d’aller voir les stations du bord de mer : Noordwijk, très select et Haarlem très coquette. Il est 18h00, quand je programme le GPS pour l’hôtel Mercure du centre ville d’Amsterdam où nous avons réservé (Renseignements pris sur internet : le stationnement en ville est quasiment impossible et quand il est possible il coûte 2,60 € les 6 minutes. Il est donc conseillé, soit de loger en périphérie et de prendre les transports en commun, soit de loger au centre dans un hôtel avec parking. Comme, avec notre chien Platon, les transports en commun risquaient de nous être interdits, nous avons prisLes-Jacinthes.jpgl’option « hôtel au centre ville »). Navigateur performant : Nous n’avons aucune difficulté à trouver l’hôtel caché dans des petites rues où une seule voiture peut passer, mais qui ne sont pas à sens unique (quelques manœuvres délicates). J’avais déjà payé l’hôtel à la réservation sur internet (298 € pour deux nuits), je demande le parking (45 € par jour – c’est cher, mais moins qu’un stationnement en ville à 26 € de l’heure) et nous partons en quête d’un restaurant : Une sympathique Pizzeria (au premier abord) nous refuse l’entrée de Platon, les autres restaurants sont très chers et les menus sont en néerlandais, nous finirons par manger dans un Kebab.

 

Amsterdam.jpgVisite pédestre d’Amsterdam le mercredi 13 dès 8h45. Il fait beau. Nous partons sans petit déjeuner car l’hôtel Mercure facture le p.d.d.m. 17,50 € par personne ! Amsterdam est une jolie ville, très agréable, mais sans aucun intérêt architectural : De jolies perspectives, de jolis canaux, des péniches habitées, des barges avec un mobil home installé dessus, de jolies maisons, une profusion de musées, mais ni bâtiment intéressant, ni monument. La maison de Rembrandt n’a rien de remarquable et la maison d’Anne Franck est un musée. Ce n’est pas une Repas-de-midi.jpglégende : La bicyclette est reine, il y a des vélos partout (nous avons même vu des barges dédiées au stationnement des bicyclettes et un parking vélo sur deux étages !) les cyclistes ont tous les droits (ou les prennent), c’est aux voitures et aux piétons de se débrouiller pour les éviter. La plupart des vélos sont de vieux clous tout rouillés (ils passent la nuit dehors par tous les temps). À midi, nous mangeons dehors, sur la terrasse d’un restaurant mexicain avec une vue magnifique sur un canal qui s’enfonce entre les maisons, puis continuons notre visite avant de nous arrêter à la terrasse d’un bar puis de rentrer à l’hôtel nous reposer. Impossible de trouver à proximité de l’hôtel un restaurant pour le soir et l’hôtel ne sert pas de repas : Nous « sautons le repas ».

 Le ciel est gris au matin du jeudi 14 quand nous prenons, à 8h30 la direction d’une station balnéaire que nous voulons voir avant de quitter la Hollande : Zandvoort. La mer du Nord est belle, mais la station, à cette période de l’année est totalement endormie : Pas un bar d’ouvert, on « saute » encore le p.d.d.m. et nous prenons la route du retour : Nous sommes à 1010 kms de la maison. Comme à l’aller, nous avons du mal à trouver de quoi manger sur l’autoroute, mais nous trouvons. Au sortir du Luxembourg où nous avons fait le plein (gasoil 30 centimes moins cher qu’en Hollande et 10 centimes moins cher qu’en France), l’ordinateur de bord m’indique que nous serons à la maison à 20h46. En ajoutant le temps de repas et les impondérables, c’est une arrivée à 22h00 au plus tôt dans une maison froide. Nous décidons de faire une halte et je quitte l’autoroute. Nous nous arrêtons à 18h00 à Saint Thibaud (Haute Marne) à l’auberge du cheval blanc et tombons vraiment très bien : Chambre à 40,00 €, repas du soir à 12,50 € (terrine forestière, poulet avec riz et poivronade, fromages, tarte à la rhubarbe), p.d.d.m. très copieux à 6,00 €.

 


Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog